Aïkido

Publié le par

« Art Martial » japonais, d’auto-défense non-violent.
La discipline procure calme, quiétude et respect de l’autre.
L’enseignement diffusé permet de s’entraîner quelque soit le niveau du / de la pratiquant.e.

   L’aïkido est une étude pour résoudre les problèmes de combat en créant une force attractive, en aspirant et en guidant les personnes, puis en les projetant ou en les immobilisant d’une façon non violente.


   Cette recherche peut être réalisée grâce au relâchement du corps et à la précision dans l’exécution des techniques.

   En pratiquant, on comprend que l’aïkido ne se réduit pas à une méthode pour se défendre. On cherche à absorber et à canaliser l’intention de violence et l’énergie de l’attaquant vers une situation d’unité et d’apaisement.

   Il n’y a donc pas de notion d’adversaire, de vainqueur ni de vaincu, et par conséquent pas de compétition.


   Ne reposant pas sur la force physique, il peut être pratiqué à tout âge et son étude ne nécessite aucune aptitude particulière.

   Pratiqué régulièrement, il apporte le bien-être, la confiance en soi, l’énergie, la souplesse, l’équilibre et la coordination motrice.

Morihei UESHIBA (1883-1969) a fondé l’aïkido après avoir étudié de nombreux arts martiaux traditionnels et à la suite de plusieurs expériences spirituelles.
Michio HIKITSUCHI (1923-2004) a été le seul à avoir reçu de ses mains le 10e Dan.
Gérard BLAIZE a été le principal élève français de ce dernier et le premier non-japonais à avoir reçu le 7ème Dan de l’Aïkikaï de Tokyo.

Le professeur du Socio de Gorze, Bruno Salvador (2ème Dan Aïkikaï de Tokyo), suit l’enseignement traditionnel de ces maîtres.
Fédération : www.aiatj.com

Horaires :

lundi de 20h15 à 22h
mardi de 19h30 à 21h30